Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

Temps de lecture : 6'13"

Préambule

L’Empire romain couvre la longue période allant de l’avènement d’Auguste en 27 avant J.-C. à (plus ou moins) 476 après J.-C. Soit cinq siècles et quelques années de plus.

Cette période historique, de par sa richesse et sa longueur, ne saurait être résumée en quelques mots.

Nous vous proposons donc ici, à travers une série d’articles, une chronologie synthétique de la succession des empereurs, usurpateurs et autres tyrans qui ont émaillé la vie de l’Empire Romain au cours de ces siècles.

 

Le meurtre de Jules César

En toute logique, nous commençons ici par les tous premiers empereurs (mais pas des moindres) : ceux de la dynastie des Julio-Claudiens.

Elle débute avec Auguste et s’achève avec Néron.

______ ______

Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

 

Octave Auguste

Dynastie : Julio-Claudiens

Règne : de 27 avant J.-C. à 14 après J.-C.

Repères rapides 

Premier “empereur”, Octave, nommé Auguste par le Sénat en 27 après J.-C., est le petit neveu du défunt Jules César et son fils adoptif.

Ayant pris une part active à la longue guerre civile qui précède son avènement (lente agonie de la Res Publica Romana sous sa première forme), membre du second triumvirat, et ayant habilement éliminé son concurrent Marc Antoine, son règne marque le début de la pacification et du “retour à la normale” des institutions. Pacification ardemment souhaitée par les Romains après de trop longues années d’agitation.  

Concentrant tous les pouvoirs, il ne se prive pas de réformer les institutions de la vénérable République. Tout cela, bien entendu, sans avoir l’air d’y toucher, afin de ménager les susceptibilités.

Il évite ainsi l’écueil de se poser en monarque. Écueil qui coûta probablement la vie à son illustre père adoptif : Jules César. Il établit ainsi les fondations de l’Empire et de son administration.

Monnaie Auguste

Aureus, Lyon - Lugdunum, TTB+, Or, RIC:206

“Quant à la frappe des monnaies, le Sénat a tout juste gardé celle des pièces de bronze, depuis qu’Auguste, en 15 avt. J.-C., a ouvert à Lyon un atelier spécialisé dans les deniers d’argent et dans ces pièces de 7,8 grammes d’or, les aurei, qui valent vingt-cinq deniers.”

“Histoire de la Rome antique” de Lucien Jerphagnon, p.214

 

Décès : mort naturelle.

______ ______

Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

 

Tibère

Dynastie : Julio-Claudiens

Règne : de 14 à 37 après J.-C.

Repères rapides 

Auguste l’ayant adopté de son vivant, anticipant sa succession, et ayant fait de lui son coadjuteur, c’est naturellement que Tibère succède à son beau-père.

Bien que peu charismatique et aussi peu aimé du Sénat que du peuple, il tient l’Empire et continue les réformes entreprises par Auguste. A sa mort, les caisses de l’Etat sont pleines, l’Empire bien organisé et les diverses révoltes, sporadiques, ont été réprimées efficacement.

Monnaie Tibère

Denier, 15-16 AD, Lyon - Lugdunum, TTB, Argent, BMC:8

On note cependant quelques intrigues de cour dûes notamment à son exil tout volontaire de Rome et sa gouvernance “à distance”, par courrier, depuis Capri.

Comme quoi, le télétravail n’est pas tout à fait une nouveauté.

Décès : mort naturelle.

______ ______

Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

 

CALIGULA

Dynastie : Julio-Claudiens

Règne : de 37 à 41

Repères rapides 

Tibère ayant adopté Caligula avant sa mort, celui-ci lui succède naturellement et sans à-coups, à l’âge de 25 ans.

“Le couple (Germanicus et Agrippine) a plusieurs enfants, dont un petit Caius, chouchou des soldats qui le voient se promener parmi eux revêtu d’un uniforme à sa taille et chaussé de petits croquenots militaires. On le surnommera Caligula, le petit godillot.”

“Histoire de la Rome antique” de Lucien Jerphagnon, p.245

 

Le règne sera court. 

Même si les historiens s’entendent généralement à plus ou moins minimiser les caricatures qui en sont faites, on peut tout de même affirmer que Caligula ne fut pas de tout repos pour ceux qui le côtoyaient. 

Il méprise clairement les institutions, humilie régulièrement le Sénat et ne prend pas de gants pour réformer, contrairement à ses prudents prédécesseurs. Il faut en revanche lui accorder un certain “amour” du petit peuple.

Sujet à une certaine folie voire une folie certaine, cruel jusqu’à l’outrance, les exécutions sont monnaies courantes, il vide les caisses de l’Etat et alourdit considérablement les impôts.

Monnaie Caligula

As, Roma, TTB, Cuivre, Cohen:3

Il est à noter qu’il déménagea l’atelier des monnaies de Lyon à Rome.

Décès : au bout de quatre ans de règne extrêmement agités, une conjuration se forme et il est assassiné en 41.

______ ______

Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

 

CLAUDE

Dynastie : Julio-Claudiens

Règne : de 41 à 54

Repères rapides 

Claude est le frère de Germanicus et donc l'oncle de Caligula. La conjuration ayant réussi, sans attendre le Sénat, la garde prétorienne ne tarde pas à réagir.

“Désorientés par ce qui venait de se passer, les gardes parcouraient donc le palais lorsqu’ils avaient vu dépasser d’un rideau soigneusement tiré les pieds d’un homme vert de peur qu’ils avaient délogé : c’était Claude (...). Il fut sans doute le premier surpris de se voir porter à une pourpre à laquelle il n’avait jamais songé.”

“Histoire de la Rome antique” de Lucien Jerphagnon, p.270

 

Bègue et cocu chronique, à 52 ans, le nouvel empereur malgré lui peut prêter à rire. Contre toute attente, il se révèle être probablement un des meilleurs administrateurs de l’Empire et un grand meneur de réformes efficaces. 

C’est notamment le tout premier à attribuer les postes administratifs en fonction du mérite de chacun et non plus en fonction de son nom et de son origine patricienne. Autrement dit, compétence fait loi. Une véritable révolution à l’époque.

Monnaie Claude

Cistophore, Ephesos, TB+, Argent, RIC:120

Décès : ayant tardé à mourir de vieillesse, on l'y aida probablement un peu grâce à l'absorption d’un modeste plat de champignons.

______ ______

Chronologie des empereurs romains - Chapitre I : les Julio-Claudiens

 

Néron

Dynastie : Julio-Claudiens

Règne : de 54 à 68

Repères rapides 

Adopté par Claude, Néron lui succède.

On distingue deux périodes de règne. La première, sous la coupe de Sénèque, relativement sage et avisée. La seconde, à partir de 62, se rapproche quant à elle plus, dans le style, de la gouvernance mégalomane “à l’orientale” de feu Caligula. 

Il est à noter qu’il est peu probable qu’il fût responsable de l’incendie qui ravagea Rome. En revanche, la reconstruction sous forme de “New deal” à l’antique fut a priori une réussite. Coûteuse cela dit.

“Tout cela joint aux dépenses somptuaires du règne finissait par coûter cher (...). On dévalua la pièce d’or de 7,70 à 7,30 grammes, et le denier d’argent, monnaie courante dans les transactions, passa de 3,70 à 3,25 grammes. L’opération tourna à l’avantage des milieux du négoce, au détriment de l’aristocratie qui thésaurisait l’or.”

“Histoire de la Rome antique” de Lucien Jerphagnon, p.285-286

 

Monnaie Néron

Aureus, Rome, Gradée, NGC, Ch VF, 5/5-2/5, Or, RIC:52

Décès : en 68, une révolte en Gaule amorce le début d’une nouvelle conspiration. La garde prétorienne se retourne contre lui et il est déclaré ennemi public par le Sénat. Il fuit et, aidé de son secrétaire, se poignarde avant l’arrivée de la garde.

______ ______

Ainsi finit la dynastie des Julio-Claudiens. 
Ainsi s’annonce l’Année des Quatre Empereurs. 
A suivre...


Illustrations :

  • "The Course of Empire: The Consummation of the Empire" de Thomas Cole (1836) (CC)
  • "L'assassinat de Jules César" par Karl Theodor von Piloty (1867) (CC)
  • Buste de l'empereur Auguste photographié par Marcus Cyron (CC)
  • Buste de l'empereur Tibère, photographe inconnu (CC)
  • Buste de l'empereur Caligula photographié par Richard Mortel (CC)
  • Buste de l'empereur Claude, photographe inconnu (CC)
  • Buste de l'empereur Néron photographié par Bibi Saint-Pol (CC)

 

Sources :

Sélection publiée le 18/05/2020