Les Gorgones

Temps de lecture : 5'4"

La nuit du 31 Octobre est célébrée une très ancienne fête celte en l'honneur de l'année nouvelle et des esprits des défunts : la fête de Samain, aujourd'hui plus connue sous le nom d'Halloween ("All Hallows Eve", la veille de tous les saints).

Si nous sommes souvent friands d'histoires terrifiantes à condition - bien sûr - qu'elles ne s'ancrent que dans l'imaginaire collectif et non dans la réalité de ce monde, il est peu fréquent de voir des figures de monstres, vampires et autres spectres représentées sur des monnaies.

Il existe cependant une exception notable...

Les Gorgones

En des temps très anciens, aux confins du monde, là où s'achève l'Océan et où commence la Nuit, fille du Chaos, vivent trois soeurs.

Deux d'entre elles, Sthéno (Σθεννώ) et Euryale (Εὐρυάλη) ne connaissent ni l'existence de la mort, ni celle de la sénescence.  L'éternité est leur avenir.

La troisième sœur, connue sous le nom de Méduse (Μέδουσα), n'a pas cette chance... Mais ne dit-on pas que son sang pourrait redonner vie aux morts ?

Macédoine Néapolis

Hémidrachme, SNG ANS 430, NGC Ch AU 5/3

Monnaie Mysie

Parium, Hémidrachme, TTB+, Argent, SNG France:1371

Monnaie Thrace

Apollonia Pontica, Drachme, TTB+, Argent

On les appelle les Gorgones et leurs trois soeurs, les Grées, les soeurs grises, sont leurs gardiennes.

De sinistre réputation, on raconte qu'elles sont d'une atroce laideur, que leur langue est pendante, que des serpents ondulants leur tiennent lieu de chevelure et même qu'elle n'auraient qu'une dent unique ressemblant à une défense de sanglier. Des mains d'airain et une paire d'ailes en or complètent ce peu reluisant tableau.

Terrifiantes et sans pitié, leur laideur est telle qu'un seul regard équivaut à sentence de mort, pétrifiant immédiatement celui qui aura porté les yeux sur elles.

(...) A ce cortège de déesses dites mineures, on opposait volontiers les cohortes funestes des Erynies, des Sirènes, des Gorgones et des Moires ; suspectées de déclencher continuellement les frémissements de l'horreur, de l'effroi et du défi que méritent des êtres barbares, irréconciliables avec les idéaux supposés grecs de "noble simplicité" et de "grandeur tacite".

"Les Muses dans le prologue de la “ Théogonie ” d’Hésiode" par Renate Schlesier

On raconte également, qu'en sus de sa mortalité, Méduse fut, dans sa jeunesse, très belle et fière de sa chevelure. La déesse Athéna, en prenant ombrage, transforma la coiffure en paquet de serpents.

Cossutia Denier

Rome, TB+, Argent, Crawford:395/1

Malgré tout, le dieu Poséidon, point bégueule, en fit sa maîtresse tel que le décrit, de manière tout à fait romantique, Hesiode dans sa Théogonie :

Neptune aux noirs cheveux s'unit avec elle dans une molle prairie, sur une couche de fleurs printanières. 

NDLR: Neptune étant le nom romain du dieu Poséidon.

Mais l'histoire n'en reste pas là.

En effet, bien loin de là, sur l'île de Serifos, s'écrit le destin de Méduse. Polydecte, roi de l'île, est épris de Danae, mère de Persée. Ce dernier étant devenu adulte et gênant, le roi imagine alors un sombre stratagème afin de l'éloigner. 

Il l'envoie en mission : aller tuer Méduse et lui rapporter sa tête afin de la servir à un mariage. Un hôte délicat et attentionné que ce Polydecte...

Macedonia (Kingdom of) Perseus

Tetradrachm, TTB+, Argent, Mamroth:24

Mais Persée va avoir de l'aide... Celle d'Athéna et d'Hermès qui l'équipent afin de pouvoir affronter Méduse. Qui d'un bouclier poli, qui d'un casque lui permettant de se rendre invisible, le voici armé et décidé. 

Dans un premier temps, il se rend chez les Soeurs Grises. Les surprenant à revers, il leur vole leur unique oeil qu'elles se passent de main en main. Il ne le leur rendra, leur dit-il, qu'en échange d'un renseignement : où trouver les Gorgones.

Malgré leurs pleurs et leurs supplications, il ne cède pas et parvient à obtenir l'information demandée avant de leur rendre l'oeil.

Arrivé dans l'antre des Gorgones en catimini, il esquive les deux soeurs immortelles et réussit à se faufiler jusqu'à Méduse sans attirer leur attention.

Monnaie Royaume de Macedoine

Interregnum (288-277 BC), Half Unit, TTB+

Reste qu'il ne peut, de fait, affronter son ennemie de face sous peine de finir en statue de pierre. Dégainant son épée, il se sert alors astucieusement de son bouclier poli afin de régler sa visée en fonction du reflet de Méduse, non létal celui-ci.

L'épée vise juste, le tranchant est aiguisé, la tête de la Gorgone, proprement et promptement décapitée, roule au sol.

Les Gorgones

Lorsque le sang jaillit de la désormais défunte Méduse, naissent de ce sang le fruit de son union avec Poséidon : le cheval ailé Pégase, et le grand Chrysaor.

Une fois la tête fourrée dans un sac, Persée s'enfuit, protégé par son invisibilité. Lancées à sa poursuite, les deux sœurs ne peuvent le retrouver...

Il fait alors une première escale sur l'île de Serifos et lorsque le roi Polydecte regarde la tête de Méduse dans les yeux, il s'en trouve pétrifié. La mère de Persée débarrassée de son encombrant et royal soupirant, il s'en va trouver la déesse Athéna et lui fait don de la tête de la Gorgone.

Athena offrira à Méduse une douteuse postérité en tant qu'ornement de son bouclier, afin d'effrayer l'ennemi. Et si l'on en croit les effigies sur les monnaies de l'époque, cela a dû être diablement efficace. 

Monnaie Thrace

Apollonia Pontica, Drachme, Apollonia, TTB, Argent

Les grecs la mirent ensuite à toutes les sauces : heurtoirs de porte, monnaies, frontons de temples, vases et on en passe...

Probablement l'équivalent de nos jours de la Tour Eiffel sur nos torchons de cuisine et nos porte-clés. Les romains s'y mirent d'ailleurs aussi allègrement quant à l'ornement efficace de bouclier et leurs monnaies.

A noter qu'il s'agit d'une des rares figures de l'antiquité représentée de face et non de profil. 

Monnaie Pisidie

Selgé, Obole, 350-300 BC, TTB+, Argent, SNG von Aulock:5266

Et les deux sœurs me direz-vous ?

A ce qu'on sait elles ont fui vers les portes de l'Enfer d'où elles regardent passer les âmes ayant rendez-vous avec Charon.

Immortelles, attendant patiemment la fin des temps, elles y sont toujours...

Addenda : comme souvent en mythologie, l'histoire peut différer selon les sources (Homère, Ovide, Hésiode...), nous avons fait une synthèse ici des "faits" les plus courants et les plus relayés. 

Aller plus loin : https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2005-1-page-43.htm


 

ILLUSTRATIONS

  1. Méduse par Le Caravage
  2. "A thrilling Halloween" (Auteur inconnu), Missouri History Museum
  3. "La mort de Méduse" par Edward Burne Jones

SOURCES

  • https://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/3311-origines-et-histoire-dhalloween.html
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9es
  • http://www.theatre-classique.fr/pages/pdf/HESIODE_THEOGONIE.pdf
  • http://www.cosmovisions.com/$Gorgones.htm
  • https://www.universalis.fr/encyclopedie/gorgone-iconographie/
  • https://www.persee.fr/doc/rhr_0035-1423_1982_num_199_2_4712
Sélection publiée le 28/10/2019
Thèmes de l'article :
Mythes & Mythologie